Module GSM à insérer dans la centrale

157,00 €
En Stock
Ajouter au Panier
Le module GSM reprend les mêmes fonctionnalités que le transmetteur RTC intégré par défaut à la centrale, mais utilise cette fois-ci les réseaux de téléphonie mobile pour communiquer.

Il peut accueillir jusqu'à 2 cartes SIM, permettant ainsi de doubler les opérateurs mobiles pour une efficacité accrue.
Le module GSM est à enficher directement sur la console de la centrale.
 Carte enfichable à insérer dans la centrale
 Utilise les réseaux GSM et GPRS
 Quadri-bande GSM/GPRS 850/ 900/ 1800/ 1900 MHz
 GPRS multi-slot class 10/8
 GPRS mobile station class B
 Double support de cartes SIM
 Utilisable avec 1 ou 2 cartes SIM (non fournies)
 Envoi de messages vocaux
 Envoi de SMS
 Contrôle à distance
 Fonction écoute à distance
 Prise pour antenne déportée pour améliorer la réception
 Garantie 2 ans
Cette solution GSM permet de s'affranchir totalement du réseau téléphonique lié à votre habitation (RTC/ADSL) et rend complètement indépendante votre alarme : que l'on vous coupe la ligne éléctrique ET la ligne téléphonique, la centrale transmettra les événements quoi qu'il arrive...
Pas de risque d'incompatibilité avec les équipements de votre habitation reliés à votre réseau RTC (téléphone, modem, fax, etc.).
Pas de risque de coupure (volontaire ou non) de votre ligne téléphonique, ou de perte de synchronisation de votre box.
Possibilité d'insérer une deuxième carte SIM d'un autre opérateur de manière à fiabiliser au maximum la transmission d'information.
Vous pouvez commander la centrale d'alarme par téléphone grâce au module GSM : il suffit de composer le numéro de la carte SIM et vous identifier grâce au code secret prédéfini pour accéder aux commandes (Mise EN/HORS Service, écoute, etc.).
Le Réseau Téléphonique Commuté est la base de la téléphonie fixe.
Par opposition à la téléphonie mobile, la téléphonie fixe utilise des câbles (paire de fils de cuivre) raccordant votre habitation, de la rue jusqu'à vos prises téléphoniques.
France Télécom est l'opérateur historique à utiliser cette technologie filaire pour lier chaque habitation au réseau téléphonique qui nous permet de communiquer avec une autre habitation en commutant (reliant) nos lignes pendant un appel.
Grâce à ce réseau, et pour peu que vous possédiez un abonnement France Télécom, vous pouvez brancher un téléphone dans n'importe quelle prise téléphonique et vous avez la tonalité.
Votre Fournisseur d'Accès Internet (FAI) utilise lui aussi le même réseau pour vous délivrer l'ADSL.

Sauf si vous passez par le câble (ex : Numericable) qui est un tout autre réseau.
2 réseaux de téléphonie mobile distincts aujourd'hui exploités par des "machines" pour communiquer entres elles : M2M (Machine To Machine).

2 réseaux différents que le module GSM capte en même temps, mais qui ne peuvent pas être utilisés simultanément (si un réseau est interrompu, le second prend le relais).
GSM ou 2G : Technologie dédiée à la téléphonie mobile pour transiter la voix par commutation : même principe que le RTC pour la téléphonie fixe.
GPRS ou 2G+ : Évolution du GSM, le GPRS est 3x plus rapide que le GSM et fournit ainsi une capacité supplémentaire à échanger des données plus gourmandes que la voix : DATA, FAX, SMS, MMS, Photos et vidéos, etc.
Si vous n'avez pas ou plus d'abonnement France Télécom, c'est alors votre FAI qui exploite totalement votre ligne téléphonique (ligne dégroupée totalement) : si vous branchez un téléphone sur une prise téléphonique, ça ne fonctionne plus.
Il vous faut nécessairement une Box Internet pour brancher votre téléphone derrière celle-ci.
  Vous ne possédez alors qu'une ligne de téléphonie fixe virtuelle, délivrée seulement par votre Box.
  Si votre Box ne fonctionne pas (coupure électrique, perte de synchronisation, mise à jour, bug, etc.), vous n'avez plus de services associés (Internet, TV, téléphone).
Le principe de brouillage radio consiste à envoyer des ondes radio appartenant à la même gamme de fréquence recherchée afin "d'inonder et noyer" l'appareil en question.
Si la théorie semble assez simple à comprendre, la mise en pratique demeure véritablement hasardeuse à effectuer sur une centrale d'alarme préalablement installée : les ondes radio, volatiles par définition, sont extrêmement difficiles à cerner ou à limiter. Encore moins à stopper. Surtout les ondes prévues pour la téléphonie mobile, d'origine prévue pour être diffusées sur une couverture dont l'échelle est le km et censer traverser les parois et les bâtiments...

Soyons clair : en pratique, un brouilleur GSM, s'il est placé à 10 cm devant l'appareil peut bloquer tout fonctionnement d'ondes radio....

Sauf que :
 L'appareil à brouiller (la centrale) n'est pas vraiment accessible, et qu'elle n'indique pas véritablement sa position dans l'habitation.
  Le brouilleur GSM n'est vraiment efficace que s'il est très proche de l'appareil à brouiller (moins d'un mètre), ou s'il est est situé à l'intérieur du même local, idéalement sans murs ou parois intérieures de manière à diffuser aux mieux ses ondes radio parasites... (ex : salle de théâtre, salle de conférence, etc.). Ce qui n'est pas le cas dans une habitation classique.
  Approcher le brouilleur de la centrale GSM (en admettant qu'on sache ou elle est située) pour stopper la transmission n'a pas de sens : La centrale a déjà donné l'alerte car si le système a été installé dans les règles de l'art (lire les recommandations), les détecteurs du système d'alarme auront déjà déclenché les sirènes... et la transmission !
En résumé, dans le domaine de la sécurité pour particuliers, il est important de relativiser ses propres risques... les tentatives de sabotage d'un système d'alarme, mêmes si elles existent sont de l'ordre de l'infime : personne ne pensait déjà à couper la ligne téléphonique avant que les solutions GSM n'apparaissent... Alors si vous ne possédez pas de Casino ou de bijouterie, n'attendez pas que l'équipe d'Ocean Eleven vous dévalise... !
Et prenez vos responsabilités pour les déranger au maximum pour qu'ils fuient à toute vitesse !